Importer du bois

Alors que la France possède une surface forestière conséquente, elle doit tout de même avoir recours à l’importation pour faire face aux besoins de l’industrie. La France consomme plus de bois que n’en produisent ses forêts. Elle importe donc des bois tropicaux, de pâte à papier, de sciages résineux, et aussi des produits finis tels que les meubles.

Un secteur national en manque d’efficacité.

Ce déficit traduit les difficultés de la France à se positionner sur les segments les plus porteurs de la filière bois. En effet, les produits à forte valeur ajoutée de l’industrie du bois proviennent de la transformation de cette matière première. Parmi eux, nous pouvons citer les panneaux et contreplaqués, papiers et cartons, ainsi que les meubles.

Par contraste, d’autres pays de l’OCDE riches en ressources forestières comme les Etats-Unis, la Suède et le Canada présentent des balances commerciales excédentaires au cours des dernières années.

La difficulté d’exploitation de la troisième surface forestière d’Europe, s’explique notamment par la dispersion de ses forêts. La taille pèse fortement sur le niveau de coûts au sein de cette industrie : une augmentation de la taille des parcelles et donc des volumes produits permet d’amortir plus aisément les équipements et les aménagements requis.

Une importation principalement européenne.

La France s’approvisionne pour les trois quarts en Europe. Les bois tropicaux représentent un quart des importations. Il est intéressant de noter que l’Amérique du Nord ne fournit que 2 % des bois importés.

Les pays baltes et nordiques représentent plus de 40 % des importations de bois en France. La Finlande en est le principal fournisseur avec près de la moitié des volumes transitant par la route de la Baltique. La Russie et la Suède exportent aussi d’importantes quantités de bois en direction de l’hexagone.

L’Allemagne se positionne comme un autre exportateur de choix pour la France. L’Amérique du Sud représente une part importante des importations françaises, avec l’importation de son bois tropical.

Un approvisionnement par la voie des eaux.

Les trois quarts des importations de bois arrivent en France par la mer. De nombreux ports français reçoivent régulièrement des bois. Les quatre principaux sont La Rochelle, Nantes, Honfleur et Saint-Malo. Plus de la moitié des importations maritimes de bois arrive sur la façade Atlantique, le reste arrive par la Manche alors que seule une infime partie est livrée sur la côte méditerranéenne.

Nos solutions pour vos transactions de change.

RationalFX accompagne les importateurs de matières premières telles que le bois, en les aidant à couvrir le risque de change, élément impactant directement les marges de nos clients. Nous mettons en place des solutions adaptées aux méthodes de chacun, de la couverture à terme aux paiements internationaux simples et rapides. 

Pour un conseil personnalisé, appelez-nous au 03 59 36 04 50.